La nuit bibliotheques mythiques en realite virtuelle

La nuit bibliotheques mythiques en realite virtuelle

Le livre et l’enfance

Mes chers lecteurs,

Depuis mon enfance il y a un lieu qui m’a toujours fasciné et intrigué : les bibliothèques. C’est en admirant celle de mon père, où se mêlaient livres modernes et plus anciens, que cette pièce commença à m’impressionner.

Il m’arrivait de passer des après-midi entières à observer ces livres, puis à les prendre afin de les lire sagement, me plongeant dans ces histoires qui imprégnaient mes rêves et ambitions.

A l’âge adulte, j’étais naturellement aspiré dans les bibliothèques où je passais la majorité de mon temps libre, à étudier et réaliser les recherches qui me poussèrent à grandir et évoluer de cette manière.

Il suffit de vivre l’ambiance et l’atmosphère du site Richelieu de la bibliothèque Nationale de France ou de la bibliothèque de Sainte-Geneviève pour comprendre ce que je ressens.

Par la suite, c’est lors de mes voyages que j’ai pu prolonger cette passion pour la littérature, les bibliothèques devenant une attraction privilégiée, voire indispensable selon les destinations où je me rendais.

Réalité virtuelle

Ainsi, je m’enthousiasme et m’impatiente grandement à l’idée de participer à l’exposition « La Bibliothèque, la nuit : Bibliothèques mythiques en réalité virtuelle » qui nous permettra de visiter grâce à des masques 3D les bibliothèques –réelles ou imaginaires- les plus mythiques au monde, comme celles de Sarajevo, Mexico ou du Caire.

La réalité virtuelle est une innovation qui chamboule déjà le paysage technologique, culturel et artistique, j’ai d’ailleurs longuement parlé avec un ami qui reproduisait des monuments et sites archéologiques disparus comme le théâtre de Palmyre en Syrie. De là à pouvoir imaginer un jour visiter les Jardins de Babylone ou l’Atlantide, il n’y a qu’un pas…

Les bibliothèques restent donc, pour moi, un lieu de vie à part où le silence est tout aussi pénétrant que l’ébullition des esprits qui agitent la salle.

Mes chers lecteurs, Jacques Sternberg, écrivain français, disait que « Une bibliothèque est un des plus beaux paysages du monde » je le rejoins parfaitement…

A très vite !

Merci de valider le captcha

Votre demande a bien été envoyée, nous vous remercions pour votre inscription.