Atelier des Lumières

Atelier des Lumières

Centre d’Art Numérique

Mes chers lecteurs,

J’ai fait il y a peu de temps une découverte étonnante et inattendue que je souhaite partager aujourd’hui avec vous !

Pas plus tard qu’hier, je me baladais dans les rues du 11ème arrondissement sans but précis, juste pour le plaisir d’explorer et j’ai découvert, rue Saint-Maur, l’Atelier des Lumières !  

L’ Atelier des Lumières c’est un Centre d’Art numérique qui a ouvert ses portes en avril dernier. Installé dans une ancienne fonderie du XIXe, le lieu est totalement immergé par des projections de tableaux sur des façades en béton.

Au cours de l’année, l’Atelier proposera des expositions immersives, comme on en voit rarement ! Les programmations artistiques vous inviteront, chers lecteurs, à vivre un voyage coloré au cœur d’œuvres lumineuses et contemporaines.

C’est un moment unique que j’ai pu vivre lors de la découverte de ce lieu, les œuvres habillent de façon magique un espace immense, j’ai été littéralement submergé par la beauté qui s’offrait à moi. Cette manière très moderne d’aborder l’œuvre donne une seconde vie aux peintures.

En ce moment, vous pourrez faire l’expérience d’un parcours immersif autour des représentants majeurs de la scène artistique viennoise, dont le célèbre peinte Gustav Klimt !

Feuille d’or

Connaissez-vous, mes chers lecteurs, Gustave Klimt ? Au début du 20ème siècle, l’artiste autrichien était considéré comme un peintre  incontournable de la scène viennoise.

Gustav Klimt a laissé derrière lui une œuvre énigmatique et mystérieuse. Parmi les 220 toiles que l’on connaît du peintre, on retient ses portraits de femmes dorés à l’or fin, tout à la fois magiques et inquiétants.

L’une des œuvres les plus connues du peintre Autrichien s’appelle Le Baiser. Créée pendant le Cycle d’Or, Le Baiser est établi en tant que chef-d’œuvre par de nombreux historiens d’art. Le tableau représente un homme qui embrasse une femme sur la joue, c’est une huile sur toile recouverte de feuilles d’or.

Inspiré des mosaïques de Byzantines découvertes pendant ses voyages, Klimt décorait ses tableaux de feuilles d’or mélangées à la peinture, pour créer ce qui deviendra sa griffe !

A très vite !