Arbre de Noel

Arbre de Noel

Une tradition

Mes chers lecteurs,

Joie et cadeaux, sourire des enfants, illuminations enneigées, Noël est arrivé !

Cette période propice à la nostalgie est un temps de partage, une tradition familiale qui me rappelle mon enfance. Je me souviens surtout d’atmosphère, de lumières chaudes contrastant avec la neige scintillante, de l’odeur boisée des sapins, de la cire des bougies. Je vivais durant cette période des instants uniques et magiques.

La mine réjouie, j’accompagnai fièrement mon père au marché du quai aux Fleurs, à la recherche du plus bel arbuste vert, un beau sapin aux branches épaisses que nous décorions par la suite d’étoiles et de guirlandes lumineuses.

L’incontournable arbre des fêtes de fin d’année était décoré de milliers de couleurs différentes, de bougies : il illuminait notre maison.

Une origine

Dignement dressé à l’intérieur de nos maisons, au cœur de nos villes, le sapin de Noël est certainement le symbole des fêtes de fin d’année. Mes chers lecteurs, permettez-moi de vous faire part de son histoire.

Notez bien que nombreuses sont les légendes associées aux origines de l’incontournable arbre de Noël. Si l’on veut retracer son histoire il faut remonter très loin dans le temps. En effet, on évoquait déjà un arbre entre 2000 et 1200 avant JC !

Le 24 décembre était considéré comme le jour de la renaissance du soleil selon le calendrier lunaire Celte. À cette époque, un arbre était associé à chaque mois lunaire. L’Épicéa fut l’arbre du 24 décembre, un symbole de vie grâce à ses aiguilles vertes résistantes au froid.

Au XIe siècle, l’arbre de Noël, décoré de pommes rouges faisant référence à Adam et Ève symbolisait l’arbre du paradis. La coutume est apparue en Alsace vers 1521 où on le nommera pour la première fois « Arbre de Noël ». Les jours précédant la fête, la tradition voulait que l’on coupe des branches de sapin pour décorer la table.

Les arbres se sont ensuite élevés dans les maisons alsaciennes. Ils étaient ornés de roses en papier, de pommes et même de petits biscuits.  A cette époque, l’étoile était déjà placée au sommet du sapin l’étoile pour rappeler celle de Bethléem qui annonça la naissance Jésus.

Mes chers lecteurs, n’oubliez pas cela : Noël est l’un de ces moments privilégié pour oublier le quotidien qui vous entoure et renouer avec l’amour et l’amitié.

A très vite !

Merci de valider le captcha

Votre demande a bien été envoyée, nous vous remercions pour votre inscription.